Jumelage

Le Blanc-Mesnil est jumelé avec 6 villes. Les derniers jumelages sont placés sous le signe d’une Europe unie, dans la lignée des Summer Camps qui aident les jeunes Blanc-Mesnilois à découvrir la culture d’un autre pays européen.

Aguiar Da Beira (Portugal) depuis 2020

Cette communauté d’agglomération du centre du Portugal a scellé son jumelage avec Le Blanc-Mesnil le 7 janvier 2020, à l’issue de deux années de préparation.

San Giorgio Albanese (Italie) depuis 2018

Le Blanc-Mesnil et la ville calabraise de San Giorgio Albanese se sont jumelées en salle des mariages de l’hôtel de ville le 8 mai 2018, débutant ainsi une vie commune de coopération culturelle, économique et sportive.

San Giorgio Albanese est riche d’une double culture : San Giorgio (Georges) est le saint patron catholique de la ville. Albanese témoigne de la présence des Arbëresh (Albanais) qui se sont réfugiés dès le XVe siècle en Calabre, pour fuir les Ottomans.

Sandwell (Angleterre) depuis 1985

Créé en 1974, ce district du nord-ouest de Birmingham compte plus de 300 000 habitants.

Il est au cœur du « Black Country » (le Pays noir), berceau de la Révolution industrielle en Angleterre.

En 2015, une délégation anglaise a remis à la Ville du Blanc-Mesnil une plaque commémorative aux armoiries de Sandwell pour sceller 30 années de jumelage.

Beni Douala (Algérie) depuis 2003

De nombreux Blancs-Mesnilois entretiennent des liens familiaux, culturels et économiques avec l’Algérie.

Appartenant à la région de Kabylie, la ville est le chef-lieu d’une circonscription (daïra) regroupant trois autres communes : Beni Aïssi, Aïd Mahmoud et Beni Zmenzer.

Debré-Berhan (Éthiopie) depuis 1991

Fondée par l’empereur Zara Yakob qui régna sur le pays au XVe siècle, la ville fut très influente dans l’Éthiopie médiévale.

Au nord-est de la capitale Addis-Abeba et totalisant plus de 110 000 habitants, elle est réputée pour son marché, sa fabrication de petits tapis et son usine de production de laine.

Peterhof (fédération de Russie) depuis 1961

Doyenne des villes jumelées avec le Blanc-Mesnil, Peterhof se situe à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Saint-Pétersbourg.

Pierre le Grand (1672-1725), premier empereur de toutes les Russies, y fait construire un ensemble de palais et de parcs qui lui valent son surnom de « Versailles russe ».

Elle est l’un des hauts lieux touristiques de la Russie.

 

 

Pour améliorer continuellement le contenu qui vous est proposé, vos retours nous sont précieux.
Merci de prendre le temps de nous indiquer si cette page vous a été utile et sinon pourquoi. 

Cette page vous a-t-elle été utile ?