Vidéoprotection

Performante, sûre et fiable, la vidéoprotection complète la politique locale de prévention et de sécurité conduite par la Ville du Blanc-Mesnil.

Un réseau de 104 caméras couvre près de 85 % du territoire et renforce la sécurité urbaine autour des équipements publics, dans les quartiers pavillonnaires et autour des principales artères de circulation.

La mise en place progressive de cette technologie, depuis 2015, vient renforcer le travail des agents de la police municipale et nationale.

Elle possède de nombreux atouts :

  • Dissuade les actes malveillants
  • Contribue à la lutte contre la délinquance
  • Permet d’élucider crimes et délits
Depuis son installation, la vidéoprotection a permis de clarifier un nombre significatif de faits et l’interpellation de leurs auteurs.

Centre de supervision urbain

Il concourt au pilotage à distance de l’ensemble du dispositif de vidéoprotection.

Des opérateurs, agréés par le procureur de la république et le préfet, se relaient 365 jours sur 365 pour visualiser les images produites par le dispositif des 104 caméras réparties sur le territoire.

La puissance de fonctionnement du réseau permet de détecter automatiquement et en instantané tout comportement à risque (intrusion, colis suspect, attroupement, etc.) identifié dans la ville.

La vidéoprotection respecte les libertés individuelles et la vie privée des Blanc-Mesnilois.

Son utilisation a obtenu une autorisation préfectorale et se conforme à une réglementation spécifique (décrets du 17 octobre 1996 et du 28 juillet 2006 et loi du 23 janvier 2006).

À la demande d’un officier de police judiciaire, seules des personnes habilitées visionnent les archives.

L’enregistrement des images est automatiquement détruit après 30 jours, sauf en cas d’une saisie judiciaire justifiée par une poursuite d’infractions.

Pour améliorer continuellement le contenu qui vous est proposé, vos retours nous sont précieux.
Merci de prendre le temps de nous indiquer si cette page vous a été utile et sinon pourquoi. 

Cette page vous a-t-elle été utile ?