Tea for Two

Vendredi 12 avril 2019 à 20h00
Trinquez à l’amitié avec Chostakovitch et Britten !

En pleine guerre froide, comment imaginer qu’un Anglais et un Russe puissent devenir amis ? C’est pourtant ce qui s’est produit entre Benjamin Britten et Dimitri Chostakovitch. Et c’est vrai que, de chaque côté du mur, ces deux compositeurs ont un certain nombre de points communs...

Chostakovitch avec sa « triste joie » palpable dans l’Ouverture de fête (1947) ou son style totalement libre dans le Concerto pour violoncelle (1959). Britten avec la profondeur de sa Sinfonia da Requiem (1941) dédiée aux victimes de la guerre, ou avec l’humour inclassable de son Young Person’s Guide to the Orchestra (1947).

Il faut en deux mots expliquer le succès de cette dernière œuvre aussi célèbre que le Carnaval des animaux en France : Britten écrit en effet des variations sur un thème de Purcell et présente tour à tour les instruments de l’orchestre.

Programme

  • Dimitri Chostakovitch Ouverture de fête • Concerto pour violoncelle n° 1
  • Benjamin Britten Sinfonia Da Requiem • Young’s Person Guide To The Orchestra

Pour améliorer continuellement le contenu qui vous est proposé, vos retours nous sont précieux.
Merci de prendre le temps de nous indiquer si cette page vous a été utile et sinon pourquoi. 

Cette page vous a-t-elle été utile ?
Cette page vous a-t-elle été utile ?