Deux nouveaux commerces en centre-ville

Le centre-ville du Blanc-Mesnil s’enrichit de deux commerces qui mettent à l’honneur l’artisanat de bouche traditionnel et une alimentation de qualité : le restaurant Le Saint-Hubert et la boulangerie pâtisserie traiteur Le Moulin à pains.

En deux mois, le centre-ville du Blanc-Mesnil a accueilli deux nouveaux établissements, à quelques centaines de mètres l’un de l’autre, qui partagent le goût de l’artisanat et d’un savoir-faire «à la française».

Le restaurant Le Saint-Hubert

Jonathan Procopio et Adrien da Silva, créateurs du Saint-Hubert, ont souhaité valoriser les produits de leur boucherie La Mesniloise, dans un restaurant convivial qui a ouvert ses portes le 2 janvier, au 1 avenue Gabriel-Péri.

Au Saint-Hubert, la viande est accommodée en plats ou spécialités à la carte comme les choux farcis au foie gras ou la tête de veau.

Les restaurateurs proposent aussi une trentaine de vins sur leur carte.

Misant sur les fidèles de la boucherie La Mesniloise et les salariés des entreprises locales, Le Saint-Hubert totalise jusqu’à 82 couverts par service.

La boulangerie Le Moulin à pains

Le Moulin à pains, est ouvert depuis le 26 février, au 45, avenue Henri-Barbusse.

« Les clients de la boulangerie ont vue sur la fabrication des pains et des baguettes », souligne Anthony Perkins. Une vitre laisse en effet voir les boulangers et pâtissiers à l’œuvre.

À l'heure du déjeuner, la clientèle peut également déjeuner dans une salle d’une vingtaine de places qui se mue en salon de thé à l’heure du goûter.

Pour améliorer continuellement le contenu qui vous est proposé, vos retours nous sont précieux.
Merci de prendre le temps de nous indiquer si cette page vous a été utile et sinon pourquoi. 

Cette page vous a-t-elle été utile ?