COVID-19 : ce qu'il faut savoir sur le couvre-feu

Suite au rétablissement de l'état d'urgence sanitaire par décret gouvernemental et aux déclarations du président de la République du 14 octobre, un couvre-feu sera mis en place au Blanc-Mesnil de 21h à 6h pour une durée minimum d'un mois, à partir du vendredi 16 octobre minuit. Il pourra être prolongé de deux semaines avec l'approbation du Parlement.

Quand et où ?

Le couvre-feu s’applique au Blanc-Mesnil et dans l'ensemble de l'île-de-France.

Il sera donc interdit de sortir de chez soi entre 21 h et 6 h du matin à compter du samedi 17 octobre pour une durée minimum d'un mois. Le couvre-feu pourra être prolongé de deux semaines avec l'approbation du Parlement.

Le couvre-feu concerne désormais 54 départements de France métropolitaine.

Le non-respect du couvre-feu fera l'objet d'une amende de 135 euros et jusqu'à 3 750 euros et 6 mois d'emprisonnement en cas de multiples récidives.

Des dérogations possibles

  • Pour raison de santé
  • Pour raison professionnelle
  • Pour aider un proche en situation de dépendance
  • Pour des raisons de transport (un billet de train ou d'avion pourra tenir lieu de justificatif)
  • Pour sortir son animal de compagnie

L'attestation de dérogation au couvre-feu sera téléchargeable sur le site du Gouvernement ou du ministère de l'Intérieur d'ici au 17 octobre

Les établissements recevant du public

Tous les commerces ou services publics recevant du public seront fermés dès lors que le couvre-feu entrera en vigueur, c'est-à-dire entre 21 h et 6 h du matin.

Font bien sûr exception les établissements publics ou privés assurant un service de nuit : santé, hébergement de nuit, hôtels, restaurants pratiquant la livraison à domicile, commissariats... 

Interdiction des fêtes privées

Sur l'ensemble du territoire national : « Toutes les fêtes privées, comme les mariages ou les soirées étudiantes qui se tiennent dans des salles des fêtes, dans des salles polyvalentes ou tout autre établissement recevant du public seront interdites. Tous les restaurants de France appliqueront la limite de six clients par table et l'enregistrement du nom des clients », a indiqué le Premier ministre.

Pour améliorer continuellement le contenu qui vous est proposé, vos retours nous sont précieux.
Merci de prendre le temps de nous indiquer si cette page vous a été utile et sinon pourquoi. 

Cette page vous a-t-elle été utile ?