Christophe Willem

Un optimiste heureux
Christophe Willem fait escale avec son Rio tour mercredi 13 mars au théâtre du Blanc-Mesnil. Le chanteur-compositeur partagera avec le public sa joie de vivre et d’être sur scène.

«Surtout n’oubliez pas que la vie est belle, » déclare Christophe Willem au public à la fin de chaque concert de son Rio Tour. Le charisme du chanteur-compositeur n’est plus à démontrer pour ses fans qui l’ont suivi depuis ses débuts. Sa reprise du titre Sunny l’a fait sacré «Nouvelle star 2006». Oublié le temps cependant où Christophe Durier (son vrai patronyme) était surnommé « la Tortue » à la télévision. Place à Christophe Willem, à son style lumineux et à son charisme qui s’épanouissent au fil de cinq albums (salués par la profession et la critique) et cinq tournées. Ces dernières, comme son actuel  Rio Tour, restent des moments privilégiés pendant lesquels le chanteur « aime partager avec le public, témoigne-t-il. C’est comme une parenthèse dans le temps qui fait du bien à l’âme. Le plaisir, le temps d’une soirée, de laisser de côté la vie de tous les jours et de lâcher prise.» Pour se faire, il «mélange les émotions» sur scène, accompagné par ses musiciens ou en solo. Il reprend ses anciens titres devenus des classiques, tels Double je ou Jacques a dit. Il pioche dans ceux plus récents, issus de son dernier album Rio : Restart, Marlon Brando ou Madame. Il s’essaye même à quelques interprétations originales en anglais ou en portugais brésilien. Lesquelles chantera-t-il au Blanc-Mesnil ? L’artiste préfère garder le secret jusqu’au soir du concert : « Mon ambition est que tout le monde ressorte optimiste et heureux » affirme ce grand voyageur, passionné d’architecture et de décoration, pour qui la vie est aussi un grand sujet de philosophie.

Pour améliorer continuellement le contenu qui vous est proposé, vos retours nous sont précieux.
Merci de prendre le temps de nous indiquer si cette page vous a été utile et sinon pourquoi. 

Cette page vous a-t-elle été utile ?