Bilan de la réunion du conseil de quartier sud

Le 1er octobre, lors de la réunion du conseil de quartier sud de la ville, ses habitants ont pu constater les dernières avancées en date de la municipalité.

Le maire Thierry Meignen, accompagné de Gabriel Galiotto, son adjoint à la sécurité et président de cette instance, leur a présenté un bilan solide : inaugurations d’une serre connectée à l’école Paul-Éluard le 7 octobre prochain, puis du poste de police municipale créé spécialement pour le quartier sud, le 15 novembre. La sécurité, en effet, n’a cessé de se renforcer depuis 2014.

Autre axe prioritaire, l’habitat indigne, en très nette régression, grâce au travail d’arrache-pied de la Direction de l’habitat privé. En 2018, elle a instruit 52 dossiers pour le seul quartier sud.

En 2019, ce chiffre a déjà doublé, avec plus de cent dossiers traités. En ce domaine, la Ville du Blanc Mesnil a déposé 30 % de l’ensemble des plaintes adressées au procureur de la République en Seine-Saint-Denis.

Prochaine pierre à édifice, le centre commercial Casanova, dont le maire a signé le permis de construire le 1er octobre : un programme qui fera de ce lieu « le poumon du quartier » et préservera le marché couvert.

Deux bâtiments à l’architecture néohausmanienne, en continuité avec celle des derniers projets immobiliers, accueilleront à la fois des commerces, dont une supérette, et des logements en accession à la propriété.

Les espaces verts ne sont pas oubliés, avec le square des Coccinelles qui fait suite à la création du square Lucette-Meignant et du parc du Curé-Albéric. Une vitalité qui vaut aujourd’hui au Blanc-Mesnil de se classer à la tête des villes les plus dynamiques d’Île-de-France*, devant Clamart et Rueil.


Élise Barry

Pour améliorer continuellement le contenu qui vous est proposé, vos retours nous sont précieux.
Merci de prendre le temps de nous indiquer si cette page vous a été utile et sinon pourquoi. 

Cette page vous a-t-elle été utile ?
Cette page vous a-t-elle été utile ?